Le management des personnes

Histoire du management

Le managementLe management est un vocable un peu fourre-tout dans lequel chacun met ce qui lui convient. Essayons d’y voir un peu plus clair au milieu de tous ces concepts. Il est question de gouvernance, de pilotage, de motivation, de performance où tout se mélange assez facilement. Les notions que nous associons au management sont nées avec des personnages tels que Henri Fayol, Frederick Taylor ou Henry Ford. C’était l’époque charnière où une production au sens corporatiste cédait le pas à l’industrialisation. Les grandes fonctions de l’entreprise se sont structurées Continuer la lecture de « Le management des personnes »

Les outils de management

Outils et méthodes

Pour travailler en entreprise il existe quelques outils indispensables quel que soit le secteur d’activité.

pixabay_domaine_public_-_wrench-717684_1920.jpg

L’efficacité d’un outil est directement liée à l’usage que l’on en fait. Il est primordial de posséder des méthodes efficaces qui permettent d’utiliser les outils à bon escient.

Ceci est d’autant plus vrai lorsque nous nous consacrons à l’humain. Il nous faut des méthodes, des moyens, des astuces, de l’expérience pour gérer les situations professionnelles.

Pour le management des activités, le meilleur résultat sera généralement obtenu avec une démarche d’amélioration continue basée sur le PDCA. Continuer la lecture de « Les outils de management »

La mise en oeuvre du contrôle interne

Déploiement du contrôle interne.

Le contrôle interne peut se déployer de la même manière qu’un système de management de la qualité de type ISO9001 par exemple.

Une structure projet peut être mise en place pour initialiser la mise en place du contrôle interne.

La mise en place, dès l’origine, d’une démarche d’amélioration continue, basée sur la roue de Deming, offre des garanties quant à la réussite de la démarche. Continuer la lecture de « La mise en oeuvre du contrôle interne »

L’environnement de contrôle

L’environnement de contrôle exerce une influence significative sur l’ensemble de l’entreprise et sur le contrôle interne, notamment au travers des éléments suivants :

Le conseil d’administration et le comité d’audit

Le type de relation entre le conseil d’administration et les dirigeants, le niveau de contrôle souhaité par le conseil d’administration ainsi que l’indépendance de ses membres influencent le dispositif de contrôle interne. Il convient également de considérer les relations et les interactions entre le conseil d’administration, le comité d’audit et les auditeurs internes ou externes. Continuer la lecture de « L’environnement de contrôle »

L’éthique en entreprise ou la satisfaction des parties prenantes

Définition.

[quote style= »default »]D’après wikipedia, L’éthique relève de la philosophie (conception du monde, vision de l’être humain) qui s’intéresse à ce qui est juste et bon. Elle se donne pour but d’indiquer comment les êtres humains doivent se comporter, agir et être, entre eux et envers ceux qui les entourent.[/quote]

L’éthique en entreprise.

L'ethique-de multiples paries prenantesIl n’est pas dans les habitudes de l’entreprise de mener des débats philosophiques, pourquoi alors l’éthique occupe-t’elle une place si importante dans les préoccupations du monde professionnel.

Avec l’importance grandissante de la satisfaction des parties prenantes, comme l’entend la Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE), et avec l’évolution de la perception des comportements qui conviennent par la société civile, les entreprise sont contraintes de maîtriser les dérives liées à des comportements inadaptés des salariés ou des dirigeants. Continuer la lecture de « L’éthique en entreprise ou la satisfaction des parties prenantes »

La séparation des fonctions.

La nécessité d’une séparation des fonctions.

La séparation des fonctions - un non cumul nécessaire
Photo by Jens Lelie on Unsplash

Au départ, la séparation des fonctions est la conséquence d’une nécessité. En effet, il est peu probable, qu’une seule et même personne, dispose de l’ensemble des compétences pour réaliser la totalité des activités, au sein d’une entreprise. Même dans le cas d’une entreprise unipersonnelle, certaines tâches sont généralement effectuées par des tiers (par exemple la comptabilité est confiée à un professionnel du chiffre, la création du site web est sous-traitée auprès d’un expert, etc.).

Avec l’expansion d’une entreprise, une organisation est rapidement mise en place dans laquelle sont définies diverses  fonctions et activités. Continuer la lecture de « La séparation des fonctions. »

Les délégations de pouvoir et de signature

Les délégations.

Pour le dirigeant d’entreprise, la simple action de répartir les responsabilités, en délégant ses pouvoirs à plusieurs de ses collaborateurs, est la première décision fondamentale en matière de prévention des risques. Le partage des domaines d’intervention, trouvera son prolongement dans la définition plus fine de rôles et des responsabilités à l’intérieur de chacune des organisations délégataires. Continuer la lecture de « Les délégations de pouvoir et de signature »

Les principales fonctions de l’entreprise

La structure globale de l’entreprise.

La raison d’être d’une entreprise étant de créer de la valeur, il est normal qu’elle se structure afin d’être en mesure de créer cette valeur, fût elle économique ou non.

Le modèle de la chaîne de création de valeur a été défini par Michael Porter et se représente de la manière suivante. Continuer la lecture de « Les principales fonctions de l’entreprise »

Risque inhérent, risque résiduel

Risque inhérent.

Le risque inhérent est défini par le COSO comme étant le risque existant en l’absence d’action du management qui pourrait en modifier l’impact ou la probabilité.

Mieux, l’ISO  31000 ne définit pas le risque inhérent.

Évaluer le risque inhérent pose un réel problème car l’absence d’action du management pour en modifier l’impact ou la probabilité est presque impossible à réaliser. En effet dès lors que l’entreprise a mis en place des règles, des processus ou des activités, elle a implicitement réduit l’impact et ou la probabilité du risque. Continuer la lecture de « Risque inhérent, risque résiduel »